Canyon et Via ferrata

La canyon du ruisseau de l'Arc

Ce canyon reste le plus joli et le plus ludique de la vallée de la Maurienne. Il offre les facettes de l'activité dans un cadre magnifique.

Accès départ : à Bonneval-sur-Arc, monter au hameau de l'Ecot (route étroite) et se garer sur le 2ème parking. Départ au pont qui sépare les 2 parkings.

Accès arrivée : la sortie du canyon se situe en aval du pont de la Lama, à la fin de la gorge. Pour retrouver le véhicule, remonter rive gauche (environ 15 mn).

  • Difficulté : PD.
     
  • Plus haute cascade : 22 mètres.
     
  • Dénivelée : 125 mètres.
La via ferrata d'Andagne

La via ferrata d'Andagne

A la limite du parc de la Vanoise, au nord-est de Bessans, l'itinéraire évolue entre barres rocheuses et terrasses herbeuses dans un très beau cadre alpin, le bassin de Bessans, sauvage et préservé. Ce parcours forme une boucle esthétique assez longue, sur une paroi de schistes mêlés au vert de la serpentine.

Caractéristiques générales

  • Dénivelée : 513 mètres dont 300 mètres de via ferrata.
     
  • Longueur : 1 700 mètres au total dont 1 000 mètres de longueur cablée. Départ à 1 760 mètres d'altitude.
     
  • Durée : 3 h 30 à 4 h 30, pour l'aller-retour.
     
  • Période : De mai à octobre.
     
  • Difficulté : Itinéraire assez long divisé en 3 parties, qui ne comprend pas de grosses difficultés. Quelques passages un peu exposés néammoins. Première partie : AD - Deuxième partie : PD - Troisième partie : D.

Accès

  • Par la route : Après Bessans (D 902), s'arrêter à la Balme Noire d'Andagne, départ de la via ferrata, au point 1 749 m. Rocher du château et peinture rupestre à gauche de la route, chalet et parking à droite. Un panneau est installé sur le côté droit de la route.
     
  • Approche : Du chalet au bord de la route, suivre le sentier qui passe dans un ruisseau, puis sous une passerelle de la via ferrata enfant (parcours Pierre Blanc). On rejoint le sentier d'accès équipé de câbles et de barreaux aux endroits exposés.

 

Itinéraire

  • Le départ de la via se situe au pied de la grande falaise, facilement repérable depuis la route.
     
  • 1ère partie : La via ferrata commence par une petite traversée ascendante sur la droite. Gravir un petit ressaut rocheux vertical arrivant dans des dalles noires de serpentine qui longe une muraille équipée de rampes jusqu'à un ressaut rocheux qui marque la fin de la 1ère partie à 1 830 m. On peut éviter cette partie en prenant, au départ, sur la gauche, une sente non équipée qui monte en lacets jusqu'à la cote 1 870 m.
     
  • 2ème partie : La "vire du greffier" grimpe dans des petits ressauts rocheux de droite à gauche, rejoignant une traversée ascendante herbeuse parsemée d'édelweiss, vers 1 915 m. Puis, sentier raide équipé de rondins en bois facilitant la progression. Arrêt des câbles à 1 935 m. La sente, plus ou moins câblée, monte en lacets en revenant sur la vallée de Bessans. La vue s'étend jusqu'à la Dent Parrachée. La flore abondante d'asters et d'édelweiss, égaye la montée jusqu'à 2 075 m.
     
  • 3ème partie : Parcours "Guy Favre", partie la plus technique. Grimper sur le côté gauche d'une cheminée dièdre bien verticale, équipée de crampons et pédales, arrivant à 2 095 m. Puis, 2 ressauts équipés de pédales permettent d'atteindre la cote 2 130 m. On débouche sur une petite terrasse herbeuse pour attaquer le 3ème ressaut aérien, d'une vingtaine de mètres. Une vire gazeuse descend légèrement jusqu'à la "passerelle de l'Aigle" à 2 160 m, longue d'une douzaine de mètres, qui permet de franchir une faille de la paroi, que l'on contourne sur la gauche, avec une belle échappée sur la vallée de Bessans. On monte dans de petits ressauts herbeux faciles, pour franchir un 4ème ressaut aérien jusqu'à la cote 2 165 m, puis on s'élève dans des petits dièdres ouverts jusqu'au pied du dernier ressaut aérien et vertical, bien équipé, qui débouche au plus haut point de la crête sur le plateau où se termine la voie (panneau 2 235 m) face à la pointe d'Andagne (3 217 m).
     
  • Suite et fin : On peut continuer la journée par une belle randonnée facile par le sentier du tour de la Maurienne traversant les laurs d'Andagne jusqu'à Bellecôte, puis rejoignant Bonneval. Ensuite, revenir au point de départ de la via ferrata en longeant la rive droite de l'Arc jusqu'au Rocher du Château et ses peintures rupestres (2 h 30 à 3 h).

Descente

  • Au sommet de la via, monter jusqu'au chalet d'Andagne (2 263 m). Suivre le balisage bleu, direction sud, jusqu'au ruisseau d'Andagne. Partir sur la rive droite. Vers 2 000 m, le sentier est plus ou moins cablé jusqu'à 1 800 m environ. Prendre sur la droite, direction nord, un sentier passant au pied de l'école d'escalade de Bessans, jusqu'au parking (1 h du sommet).